mardi 8 mai 2018

Recension de : Penser en juriste. Nouvelle Introduction au Raisonnement juridique. Frederick Schauer, traduit par Stefan Goltzberg, 2018 Paris, éditions Dalloz, collection Rivages du Droit

Auteur de la recension : Pierre Landou, pour L’Œil de Minerve


L’ouvrage de F. SchauerPenser en Juriste, vaut en soi et par les comparaisons qu’il induit – malgré lui – avec le genre universitaire de l’introduction au droit. Réduit souvent à une présentation factuelle du droit et des institutions judiciaires, ce genre canonique prête peu d’attention, voire aucune, au raisonnement juridique. Cette monotonie descriptive est mise à distance dans Penser en Juriste. Il ne s’agit pas de présenter le common law à des néophytes, mais de caractériser, promouvoir et critiquer certains modes de raisonnement, dont on peut considérer qu’ils participent – sans exclusive – de la pensée juridique.

Le titre français « Penser en Juriste » appelle commentaire : la version originale, « Thinking like a Lawyer », publié aux Presses Universitaires d’Harvard, évoque par le terme « lawyer » l’irréductibilité culturelle du juriste dans les pays francophones et du « lawyer » outre-atlantique. Le « lawyer » est nécessairement orienté par une pratique, ce que n’est pas toujours le juriste au sens français : par l’expression « penser en », retenue pour la traduction du titre, Stefan Goltzberg restitue judicieusement l’immanence de la théorie juridique et de la pratique judiciaire que l’ouvrage de l’auteur présuppose avec constance.

En douze chapitres indépendants les uns des autres, F. Schauer, partant de la question de jure d’une éventuelle spécificité de la rationalité juridique, alterne commentaire de décisions de justice, explicitation critique de références philosophiques et recours à des travaux de psychologie sociale pour présenter une série de problèmes identifiés comme classiques par la philosophie du droit contemporaine. La spécificité du droit américain mobilisé dans l’ouvrage dépaysera peut-être le lecteur francophone, si sa formation l’a rendu familier de la tradition romano-civiliste. C’est dans cet écart culturel que réside aussi l’intérêt de la traduction de l’ouvrage.





mercredi 25 avril 2018

Le Défi DGEMC 2018 : Edition Robert Badinter

La troisième édition du défi DGEMC, dédiée à Robert Badinter a eu lieu le 13 avril à l' Assemblée nationale.
Cette année, c'est l'équipe du lycée Jeanne d'Albert de Saint Germain en Laye qui remporte la coupe. Toutes nos félicitations à toutes les équipes, d'autant que cette année, il a été particulièrement difficile au jury de hiérarchiser les leçons. Elles ont toutes été de grande qualité. Bravo aussi aux professeurs qui les ont engagées dans cette aventure. 



Pour voir d'autres photos du défi, cliquez sur ce lien: https://photos.app.goo.gl/OCVEOS6fX1ueCHAF3

vendredi 16 mars 2018

Libertés publiques, libertés individuelles et lutte contre le terrorisme et la radicalisation

Conférence de Marc TRÉVIDIC, Ancien juge antiterroriste, sur le thème : Libertés publiques, libertés individuelles et lutte contre le terrorisme et la radicalisation : http://www.coin-philo.net/eee.17-18.libertes_et_lutte_contre_le_terrorisme_trevidic_m.php, diffusée en direct le 09 mars 2018 sur la plateforme de l’association Europe, Éducation, École
 

Vous pouvez y accéder à partir de ce lien